PROGRAMME FORMATIONS COURTES

Ecrits sur internet


"Bien écrire pour être bien compris"

- Présentation des participants attentes différentes.

Les compositions de l'article


Registres de journalisme

Principaux genres journalistiques :
  • Le compte-rendu : des informations factuelles, les tenants et aboutissants.
  • Le reportage : on doit donner à entendre, à sentir ce que l'on a vécu ; savoir capter une atmosphère.
  • L'interview : savoir faire parler la personne : préparation des questions, re-cadrage et adaptation. Travail de tri de l'information, de réécriture (passer de l'oral à l'écrit). Genre journalistique très vivant.
  • Le portrait : beaucoup de temps avec la personne (environ 2 h, si possible aller chez elle, rapport intime). Personnaliser l'écriture. Aborder l'apparence physique de la personne, milieu, religion, goûts ... cf. la dernière page de Libération, les inventeurs du genre (ex : "Tout sur Zizou")
  • L'enquête : beaucoup de temps. Faire le tour d'un sujet. Prendre du recul avec l'actualité.
Autres genres :
  • La brève : petite information. Pas signée (la seule parmi les autres informations). Informations essentielles.
  • L'écho : zoom sur un sujet.
  • L'édito : pure opinion, par le rédacteur en chef, couleur sociale d'un support. Prendre un parti sur un sujet donné.
  • Le billet : engage la personne qui l'écrit. Aspect personnel.
  • L'annonce : citation de la personne qui produit l'annonce.
  • La critique : donner une vision, un avis sur un sujet donné. Subjectif. Surtout, il faut argumenter.

La "titraille"

  • Titre
  • chapeau : peut être un surtitre, sous-titre
1ère chose que l'on voit, c'est le titre. Ensuite, on voit le chapeau et ensuite la photo.

2 catégories de titres :
  • informatif : pas d'effet de style, c'est simple, c'est clair. Dans le surtitre : un mot clé.
  • incitatif : donner envie de voir l'information. A Libération, ce n'est pas toujours la personne qui écrit l'article qui donne le titre. "Cet infiniment petit qui suscite le grand débat". "Auteur majeur pour public mineur". "le polar sans le sang". "les sports extrême prennent de la hauteur".

Autres éléments pour scinder et aérer le texte :
  • l'"exergue": information importante. Résumé du contenu de l'article.
  • l'intertitre : scinde l'article, donne une respiration.

L'image doit apporter une information.
Dans le chapeau : la technique des 5 W ou 3 QOCP : Quand ? quoi ? Qui ? Où ? Comment ? Pourquoi ?

L'accroche ou l'attaque
- Une citation : écrire une phrase courte au début de l'article.

La "chute" :
- clore l'article et faire une boucle.chute ouverte avec un projet.

L'angle :
- Chercher un angle : avec le choix des informations primaires et secondaires. Mise en valeur d'une info.

Lisibilité du message


Une règle de base : ne pas séparer le fonds et la forme.

  • Rubriquer et classer les informations (le titre permet déjà cette organisation du contenu).
  • La typographie permet de classer les informations, c'est le regard qui identifie les éléments typographiques. Il faut que ce soit identifiable. Garder une homogénéité (pas trop de polices différentes). Il faut trouver une régularité, une charte des polices pour que ce soit clair pour les yeux.
  • La mise en page n'est pas anecdotique. Elle permet de trier les informations de séduire le lecteur, elle oriente la lecture. Faire des encadrés, des illustrations, des photos... Éviter les fioritures et aérer les données.
  • Une question à se poser : quelle est la cible ? quel est le public ?
    • La loi de proximité : plus une information est proche du lecteur, plus elle va l'intéresser proximité géographique, temporelle, affective, sociale.

Comment écrire clairement ?


  • La règle de la pyramide inversée : du plus important au moins important : on commence par les informations générales pour aller au spécifique. Les informations capitales doivent être au début car le lecteur décroche au fur-et-à-mesure.
    • Sur le web : on peut utiliser les liens hypertextes pour aller vers le plus spécifique et avoir différents niveaux de lecture.

  • Le style : faire simple, clair, accessible, ne pas être ennuyeux, l'écriture ne doit pas entraver la compréhension.
    • alterner les phrases courtes et les phrases longues. Ne pas hésiter à mettre des phrases sans verbes dans un article. Éviter les phrases trop longues.
    • éviter les temps trop littéraires et trop compliqués (subjonctif du passé simple...). Privilégier le présent de narration et le passé composé.
    • les paragraphes permettent d'aérer et de hiérarchiser l'information.

  • L'orthographe : s'il y a des fautes, on est moins crédible. Se faire relire !
  • rigueur du traitement de l'information.

Les plans

  • Le plan chronologique ou temporel ; pour raconter des histoires. Expl : reportage sur un médecin urgentiste durant toute une nuit.
  • Le plan scénario : description des lieux, de l'atmosphère, des "acteurs". Va bien avec le reportage. Par exemple pour retracer un match de foot, un procès.
  • Le plan thématique : on présente les différents aspects de son sujet.
  • Le plan dialectique "thèse, anti-thèse, synthèse" : à bannir