WikiniProjetCoopere

ReflexionIndivcopil040604

PagePrincipale :: DerniersChangements :: DerniersCommentaires :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes ec2-100-26-179-196.compute-1.amazonaws.com
Retour à l'accueil > ComptesRendus

LES ECOLOGISTES DE L’EUZIERE
Association Languedoc Roussillon pour la diffusion de l’Ecologie Scientifique
Domaine de Restinclières 34730 PRADES LE LEZ
Téléphone : 04.67.59.54.62 Télécopie : 04.67.59.55.22
e-mail : euziere@euziere.org


Aux membres du Comité de Pilotage de COOPERE
Prades-le-Lez, le 2 juin 2004


Salut à tous,

Ne pouvant être présent vendredi 4 juin pour la réunion du COPIL, je vous fais parvenir quelques réflexions concernant la rencontre annuelle du réseau prévue le 9 juin à la suite des JDE.`

Il s’agira de faire un bilan du fonctionnement du réseau. Voici donc le mien.

1°) Le réseau a fonctionné (tant bien que mal mais il a fonctionné) .

le COPIL s’est réuni une fois. C’est trop peu !? Pour s’assurer de plus nombreuses réunions, programmons le plus tôt possible l’ensemble des réunions à venir jusqu’à mai 2005, à raison d’une par trimestre.

Le groupe « Hommes/territoires » s’est réuni plusieurs fois et de nombreuses animations ont eu lieu dans le cadre de ce dispositif. Je pense que c’est une réussite, à mettre à l’actif de COOPERE (depuis l’époque où il ne portait pas encore de nom et n’avait pas de charte, c’est dire s’il y a continuité de l’action !), des associations qui s’y impliquent et du CG qui en fut un initiateur important.


La rencontre annuelle va avoir lieu, mais réduite à une peau de chagrin ? Programmons une demi journée à une journée de rencontre conviviale pour l’automne (si on fixait la date le 9 juin ?) pour vraiment prendre le temps de se rencontrer, faire le point sereinement, entretenir entre nous des liens qui ne soit pas uniquement épistolaires.

Un compte bancaire a été créé.

L’APIEU, en tant que structure porteuse, s’est investi dans la coordination : liste de diffusion, organisation du COPIL, finalisation du budget 2004… En fait, je viens de comprendre, suite à une discussion avec Anne-Laure, que cet investissement de la part de l’APIEU s’est fait sans aucune contrepartie financière. J’étais persuadé que, après la coordination de la rédaction de la Charte, pour laquelle l’APIEU avait été financée, d’autres financements avaient suivi de la part du CG dans le cadre d’une convention CG/APIEU. Il n’en est rien et j’étais bien loin de l’imaginer. Il est important de se faire une opinion commune là-dessus. Selon moi, et je pense que cet avis est largement partagé puisqu’on en a discuté l’an dernier, COOPERE ne peut fonctionner sans l’élément coordinateur que représente la structure porteuse. Pour que celle-ci puisse jouer son rôle, il lui faut des moyens financiers. L’APIEU, soutenue et reconnue dans son rôle par les membres de COOPERE, devrait pouvoir obtenir du CG des financements pour assumer cette tâche. A la fin de son « mandat » de trois ans, elle ne recevrait plus rien mais le système serait reproduit avec la nouvelle structure porteuse.
Une ébauche de site internet a été créée. Mais peu alimentée par manque de moyen.

Les JDE vont être organisées

… (j’oublie probablement quelque chose !)

2°) Malgré l’élaboration d’un budget et une demande de financement, nous n’avons pas reçu de réponses. Où est le problème ? Est-ce dans la volonté de demeurer un réseau informel, léger, sans statut juridique propre ? Ou bien s’agit-il simplement d’un état de fait lié au CG. Si c’est le premier cas qui est le bon, on en reviendrait à l’idée de créer une association. Peut-être sera-t-on obligé d’en arriver là … Mais là encore, qui animerait ? Soit il y a embauche d’un salarié, même à temps partiel, et on commence de créer une usine à gaz potentielle… Soit on délègue à un membre du réseau et, dans ce cas, la principale différence avec la situation actuelle réside dans l’existence d’une personne morale, avec son propre porte-monnaie (compte en banque).


J’aurais quelques autres points à rajouter mais je manque de temps . A mercredi.

Cordialement
Jean-Pierre VIGOUROUX
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]