Retour

http://outils-reseaux.org/EspaceFormateur
Piste d'amelioration :
Se trouve ici deux document : le resultat d'un brain storming sur la préparation d'une formation courte et truc et bidouilles de formation. Il s'agit de les fusionner en integrant le premier document dans le second, en supprimant ce qui est specifique Outils Reseaux (a mettre en encadré) et en supprimant ce qui est relatif à l'education à l'environnement.
Ajouter des liens vers des ressources (freemind, calendrier, etherpad).
Préparer une formation courte
Repérer des sujets des prochaines formations :
  • Les outils dont on se sert régulierement en interne, un bon truc est de regarder la barre des raccourcis vers les applications.
  • Partager les méthodes de travail (organisation, gestion du temps, comment gérer sa messagerie).
  • Declinaison thématique : associatif, culturel, recherche
  • Hacker le fonctionnement d'outils reseaux
  • Les outils utilisés par Outils Reseaux
  • Présenter des experiences réussis par ailleurs ?
Critères de selection des sujets
  • Congruence
  • S'appliquer a soi même
  • Lien avec coopération
  • Permettent un approche socio constructiviste ?
  • Methode d'Elaboration
  • Proposition / Réaction / Test / Co-production
  • Les Compétences
    • Interne
    • Externe, dans ce cas une Charte du cours style Outils Reseaux serait pratique, ce guide pourrait l'être : il contiendrait des recommandations, méthodos etc ...
A ce stade une typologie des sujets permet de les replacer dans le contexte globlal des formations :
Cette liste permettrait de retrouver également ces sujets plus tard :
  • Technique
  • Compétence
  • Savoir faire
  • Acquisition de connaissance / savoir
  • Methodologique
  • Vouloir / Pouvoir / Savoir
  • Savoir / Connaissance / competence
  • Pour soi/ Pour etre a plusieurs / pour le metier
Et autres thématiques à trouver
Une formation non planifiée n'est pas souvent réalisée par la suite. Il vaut mieux la programmer, quitte à l'annuler par la suite. Importance du catalogue de formation.
A minima produire : un titre, un résumé, des objectifs et choisir un formateur
Et on évite d'annuler la formation : On la fait quand même si on est peu nombreux, surtout si la salle gratuite et en invitant d'autres personnes. Attention ne pas l'afficher : si on dit ca personne ne voudra payer ! On fait confiance.
Une formation courte par mois
Une nouvelle formation tous les 3 mois
Préparation du contenu :
La préparation passera par les étapes Freemind seul / collectif, avec plusieurs aller retour si besoin est. On pourrait imaginer inclure des futurs stagiaires a ce stade. Plus réalisable : travailler avec des anciens stagiaires ou avec les animateurs de anim.fr.
Construction du Contenu :
- Création de nouveau grains, qui formeront une formation courte, ou réutilisation de grains existant. Un grain est une séquence, module, brique, la terminologie serait a harmoniser.
- Choisir un bon titre pour la formation, important pour communiquer
- Lister les pré-requis matériels (ordinateurs)
- Lister les pré-requis en terme de compétence
- Lister les Objectifs (a l'issu de la formation les stagiaires seront capable de ,,, connaitront, etc...)
- Relier les objectifs aux finalités, au social et au politique
Animation :
Pratiquer l'alternance :
  • Alternance théorie pratique ndividuel / petit groupe / collectif
  • Ordi / IRL
  • Co-dev ou transmission
  • Production collective Entre stagiaires ou Via le formateur
  • PEIC : Petite Expérience Irréversible de Coopération
  • Analyse de vécu (Que s'est il passé ?)
    • Destabilisation / Stabilisation , pas a ce niveau ?
Sequence / Timing :
Un chrono classique serait :
Accueil / Bienvenue
Rappel du Titre
Recueil représentation : Réagir sur 3 mots, permettre de faire le point sur l'Etat initial, faire le Recueil des besoins, connaitre la Zone d'expectation, en fait cerner la Zone proximale de développement ( du groupe ou individuelle).
> d'ou l'importance du titre et resume qui permettent de reagir sans trop dévoiler ou formater.
Rappeler le Deroulé :
  • Horaires
  • Séquences
  • Pauses
  • Ne lisez pas vos mails
  • Liberté de re-orienter ces cours
Se pose la question de la prise de notes : sur Documents pédagogiques ou via etherpad.
  • Les deux
  • Support pédagogiques sur Etherpad ?
  • En tout cas Différencier prise de note personnelle / collective
  • Baliser les etherpads permettrait de faciliter la prise de note
  • Mise en commun de Liens URL
  • Bibliographie
  • Idée d'usage
  • Questions / Frigo ?
Gestion des niveaux
  • Différenciation
  • Co-apprentissage
Introduction théorique
  • Entre en matiere
  • Contexte
Alternance de sujets théoriques et d'exercices pratiques
  • Rebond / mutualisation
Mobilisation des techniques d'animation décrites ci-dessus.
Pour aller plus loin
Biblio
Reseau des formés
Bilan de la formation, avec les stagiaires, en utilisant freemind
  • Remobilisation : Qu'allez vous en faire ? N'hesitez pas a nous re-solliciter
  • Etonnement Destabilisation - Restabilisation
Nota : Une bonne formation doit déstabiliser ou Bouger la tete puis re-stabiliser, c'est un Critère de "réussite"
  • Frustration : sur le Contenu, Organisation, Temps, Décalage : Pour ameliorer la formation.
Ne pas oublier les techniques de formation :
  • Reformulation
  • Frigo
  • Encadré / Boite a concept
  • Illustration / usage
  • Gestion du temps
  • Métaphores / Analogie
Après la formation :
Noter a chaud les ameliorations a apporter, de preference sur le document de formation.
Reprendre le contenu pour cours a distance
Illustrations /Schéma
Enregistrement sonore et video
Idealement un Serveur de formation permettrait de prendre un formation pour l'adapter, la forker, et ensuite re-integrer regulierement dans une Version stable
Bilans équipe : Bilan des bilans des formations : a faire une fois par an par exemple pour améliorer les contenus
Chantiers :
Proposer à animfr de monter une formation : par exemple sur la gestion de projet collaboratif
  • Comment faites-vous ?
  • vos Ressources web ?
    • etc ....
  • Revoir le document principes et bidouille de formation.(ci dessous)

Principes de formations
Ce petit opuscule n’est pas un mode d’emploi à suivre à la lettre mais plus un mémento qui permet de se poser des questions avant, pendant et après une formation. N’hésitez pas, dans une logique de mutualisation à proposer des modifications.
Principes de formations 1
Avant la formation, l’élaboration du stage 1
Juste avant la formation 3
Durant la formation 4
Au tout début 4
Horaires repas 4
Au cœur de la formation 6
Le formateur est en scène 6
Les stagiaires sont en scène, ou l’éloge de la pratique 8
En fin de formation 11
Après la formation 11
Pour aller plus loin 12
Petit mémento permanent 13
Liste du matériel nécessaire lors d’une formation 14
Avant la formation, l’élaboration du stage
Bien clarifier l’objectif du stage et le formuler. On pourra réfléchir à l’aide de cette phrase : « A la fin du stage, le stagiaire devra savoir…, savoir faire… savoir être… »
Diviser cet objectif en sous-objectifs associables aux différentes séquences du stage.
Hiérarchiser ces sous-objectifs en précisant ceux qui peuvent éventuellement être supprimés si on n’a pas assez de temps.
Récupérer avant la préparation du stage un état initial concernant le niveau de formation, les connaissances par rapport au contenu, les attentes, les contextes professionnels des stagiaires, lieux d’activités et projets personnels, leur niveau d’avancement dans la rédaction du document d’objectif Natura 2000… afin de les intégrer dans la structure du stage (on pourra intégrer un petit rappel sur Natura 2000 si certaines personnes ne sont pas dans le contexte.) renseignement biogéographiques. Une expérience dont ils sont fiers, une situation qui les bloque par rapport à l’objet du stage.
Cette petite liste pourra structurer le premier tour de table de présentation au début de la formation.
Préparer les transitions au moins autant que le contenu des séquences (prévoir éventuellement une fiche guide), la formation doit être structurée et structurante pour les stagiaires. Il faut bien se souvenir que ce qui nous paraît logique en termes de progression de stage est totalement inconnu et à découvrir pour le stagiaire.
Lorsque plusieurs intervenants sont prévus, bien préciser les rôles et s'arranger pour que chacun d'eux connaisse la structure du stage, cela permet d'éviter qu'ils ne glissent sur des thématiques abordées ultérieurement. Il faut éviter de changer de rôle en cours de stage pour la santé mentale des stagiaires . L’intérêt Les taches à se distribuer peuvent-être :
L’animation générale, distribution de parole, timing, recentrage sur l’objet du stage…
L’apport de contenu, méthode… par rapport à l’objet du stage.
L’apport d’expériences pratiques, animation des séquences de terrain…
Juste avant la formation
Prévoir une documentation appropriée :
Documents d’objectifs
Documents ATEN
Documentation sur les moyens techniques
Documents naturalistes concernent l’environnement local

Vérifier si le matériel fonctionne, prévoir une ampoule de rechange pour le projecteur, des rallonges, repérer les prises électriques et éventuellement téléphoniques pour Internet…Prévoir du scotch, des ciseaux, un paper-board avec des recharges, des punaises. (voir annexe 1)
Faire le tour des locaux, récupérer les clefs, récupérer les horaires de repas, repérer le terrain (où peut-on se garer, téléphoner, où sont les WC…)
Durant la formation
Au tout début
Un café, un thé, des jus de fruits permettront d’accueillir les stagiaires avec succès.
Un petit panonceau placé devant la personne avec son nom et un mot clé le qualifiant (fonction, lieu d’origine, surnom, passion…) permet de faciliter l’identification des personnes. A savoir que un mot de 1 cm se voit à 1 mètre, un mot de 2 cm se voit à 2 mètre, de 3 cm…
Lors de l’ouverture du stage, il est souhaitable de commencer par les aspects logistiques qui rassurent les stagiaires et qui leur permettront d’écouter :
  • Où peut-on téléphoner
Heure de fin de stage
Horaires repas
Localisation des WC…
Préciser l’organisation spatiale du stage, locaux de réunion, documents de travail, lieux de travaux pratiques, préciser si l’on doit utiliser la voiture et dans quelles conditions…
On pourra préciser à cette occasion les documents qui peuvent être pris, consultés ou empruntés.
Enoncer clairement les objectifs de la formation, les reformuler, on pourra compléter l’exposé oral par l’utilisation d’un rétroprojecteur.
Tour de table (recueil de représentations) qui commence par les stagiaires durant lequel on fait émerger leur niveau et contexte de pratique par rapport aux objectifs du stage, leur niveau d’attente, les problèmes rencontrés par rapport à la problématique. On pourra compléter cette liste et la rétroprojeter ou la noter au tableau.
On peu inciter les personnes à présenter un objet ou image ou article (qu’ils ont préparé avant la formation) qui les lie avec la thématique du stage, cela permet de souligner les problèmes, compétences, liens affectifs entre les individus et cette thématique. Cela permet souvent d’aller plus loin dans la présentation des personnes, de personnaliser la présentation.
Proposer dès le début qu’un reportage soit effectué sur chacune des séquences, nommer les binômes qui vont remplir cette tache. Il faut cependant prévoir un temps de rédaction.
Au cœur de la formation
Le formateur est en scène
On trouvera aussi dans cette partie des principes de formation transversaux.
Le formateur doit assurer les relations avec la structure d’accueil : respect du timing pour être en phase avec le rythme de cette structure.
Re-préciser les objectifs et sous-objectifs associables aux différentes séquences du stage et rendre lisible les méthodologies pour les atteindre.
Replacer les séquences dans leur contexte : on est en phase d’acquisition de contenu, de pratique de méthode, d’exercice, d’analyse de séquence, de recherche…
Préciser : « voilà ce que j’attends de la séquence et ce que j’attends de vous »
Garder du temps pour décortiquer la documentation avec le formateur. On pourra par exemple inciter la rédaction de fiches de lecture, les stagiaires pourront exprimer l’intérêt des documents qu’ils ont découverts…
Il faut se méfier des questions intéro-négatives. Elles n'incitent pas les timides à intervenir, à poser des questions. Utilisez plutôt la forme interrogative mais en laissant du temps pour les réponses. Vous n'avez pas de questions ???
« Vous le savez…Vous le savez…Vous le savez très bien, ce sont des choses qui sont connues par vous… ». Attention, ces attitudes closent les dynamiques de questionnement et encore une fois n'incitent pas à l'implication des stagiaires. On pourra préférer « qui connaît, qui a déjà vu, où ça ? »
Varier les rythmes de l'intervention afin d'éviter l'endormissement. L'humour peut servir à cela…On pourra aussi séparer une demi-journée en séquences de plus en plus courtes afin que l'attention reste constante ; on pourra aussi alterner entre des séquences "actives" et "passives".
Varier les supports visuels :
Paper board (pour les choses à afficher ou les choses sur lesquelles on reviendra)
Diapositives (en évitant de les passer après manger sinon c’est la sieste assurée. Ceci dit, cela peut-être un objectif…)
Rétroprojecteur, il pourra avantageusement servir à :
Résumer l'exposé
Rendre lisible la méthode
Resituer les séquences par rapport à la semaine
Il faudra cependant faire attention à :
La lisibilité du support, ce ne doit pas être un texte dense.
Pointer l'information à saisir à l'aide d'un laser ou d'une baguette.
Attention au rangement des documents sur la table au risque d’être déstabilisé dans le fil directeur de l'exposé.
Eviter les exposés type listes de fiches techniques, ça endort si c’est bien fait avec une voix monocorde.
Les questions des stagiaires ne doivent pas être perçues comme une agression. On peut dire que l'on ne sait pas. Si l'on n'est pas rompu aux interventions devant des publics, le fait de préciser que c'est la première fois que cela nous arrive, qu'on est intimidé, permet souvent d'une part de libérer du stress mais aussi de se faire aider par le public. Et enfin, il faut prendre le temps de respirer, cela peut être important.
Les stagiaires sont en scène, ou l’éloge de la pratique
Laisser du temps pour rien, organiser le flou, la petite balade digestive permettra de débloquer les plus timides, de construire le groupe. Ces moments sont très importants en début de formation, en effet, plus d’un tiers des apports de le formation se passent par l’échange de pratiques entre les stagiaires, par la formation de réseaux. Pour rassurer les stagiaires qui ne veulent pas perdre de temps, on pourra utiliser le prétexte d’une découverte du milieu mais sans les abasourdir de consignes et d’informations.
Autre astuce qui permet aux stagiaires de faire connaissance, il suffit de leur demander d’apporter une spécialité gastronomique locale qui sera partagée lors de la première soirée.
La motivation, voici là un des points clef d’une formation réussie. Si ça ne s’est pas très bien passé, on pourra toujours dire : « ils n’étaient pas motivés ! ». Voici un petit schéma qui permettra de voir si nous avons bien intégré toutes les composantes de la motivation dans notre formation pour qu’ils le soient :
Ce petit schéma a le mérite de proposer une grille de lecture des situations de formations que nous pouvons bâtir :
Comment vais-je m’y prendre pour que les différentes composantes de la motivation soient remplies, pour qu’ils puissent contrôler la situation que je leur propose, qu’ils voient bien ce que cette situation peut leur apporter…
Par quels moyens vais-je évaluer leur engagement intellectuel et leur persévérance, quels seront les indicateurs de ces deux attitudes et comment vais-je les solliciter ?
Afin d’éviter l’attitude passive, attentiste inhérente à de nombreuses formations trop formelles, on pourra responsabiliser les stagiaires. La rédaction des compte-rendus des séquences, la responsabilité du coin documentation, la prise en compte d’une séquence de formation (en fonction des compétences) peuvent être de ce registre.
Aller sur le terrain est une occasion privilégiée d’apprentissages. S’il est aisé de maîtriser une technique de façon théorique, la mise en œuvre « pour de vrai » permet de vérifier si le concept, le démarche… sont réellement.
Favoriser le travail en petit groupe, cela permettra aux individus de plus facilement trouver leur place, de vérifier si personne n'est déconnecté par rapport à la formation, de voir si les consignes ont été comprises. Il faudra pour cela prévoir plusieurs lieux de travail, les groupes qui fonctionnent bien sont composés de 3 à 5 individus.
Faire attention au point suivant : Ce que je leur demande, est-ce que je suis capable de le faire, sinon, pourquoi je leur demande, quel intérêt ?
Lors de la mise en travail des stagiaires, préciser clairement ce qu’il faudra faire, les objectifs de la séquence le temps dont ils disposent, ce qui devra être rendu et sous quel format.
Lors des restitutions, il est bon de préciser ce qui doit être dit, ce qui est attendu.
La retransposabilité, il s’agit là d’un des aspects centraux de l’acte de formation.
L’acte de formation va provoquer une rupture entre la façon de faire avant et après le stage. Cela passe souvent par une remise en questions des pratiques, par une déstabilisation du stagiaire (plus ou moins voulue par lui). Si le stage se passe bien, le stagiaire se voit restabilisé par de nouveaux savoirs, pratiques, ressources… Si rien n’est fait plus que cela, le stagiaire revenu dans sa structure, dans son environnement, va se retrouver en décalage avec ses collègues, ses anciennes habitudes…Ce sont souvent des stagiaires qui répondent lorsqu’on les questionne quelques mois après la formation : « Le stage était super, j’y ai appris beaucoup de choses mais je ne peux pas le mettre en œuvre car chez moi, c’est vraiment différent…
La phase de transposabilité doit donc se faire absolument dans la formation. Il faudra s’entraîner à voir comment nous allons re-mobiliser les acquis de la formation. Pour cela il faut garder du temps en fin de formation (ce qui n’est pas le plus simple, j’en conviens) durant lequel par petits groupes de personnes dont les contextes professionnels sont proches, les stagiaires réfléchiront à ce qu’ils vont mettre en œuvre de retour chez eux, sur comment ils vont adapter leurs nouveaux acquis.
En fin de formation
Attention au timing ! Souvent, ce qui est important, la discussion, la retransposabilité, la prise de recul, n'est pas mise en œuvre faute de temps. Il est préférable d’avoir trop de temps, sinon on accélère l'exposé lorsque l'attention des stagiaires diminue.
Bilan : afin d’éviter de faire une usine à gaz, j’aurai tendance à solliciter les stagiaires sur les trois points suivants :
« Une chose que je ne savais pas en arrivant et que je sais maintenant » par rapport à l’objet du stage.
« Une frustration par rapport au stage ».
« Ce que j’ai envie de mettre en œuvre dans un bref délai » toujours par rapport à l’objet du stage.
Et l’on finira par les formateurs qui s’exprimeront aussi sur ces trois points en évitant de réagir sur ce qui a été dit sinon on repart au début de la formation…
On pourra noter que les frustrations et envies de mettre en œuvre permettent de renvoyer les personnes dans les réseaux, de mettre en contact de manière efficace, de proposer des références bibliographiques pertinentes
Après la formation
Récupérer si possible après la formation les actions mises en œuvre par les stagiaires, cela permettra de réaliser un réel bilan de l’action de formation.
Pour aller plus loin
On peu aussi imaginer que la formation est un moment particulier d’un fonctionnement en réseau, cela permet
Petit mémento permanent
Traduire les termes, sigles, non latins (l'entomocénose, le fameux 62.11???, la ZPS…)
Vérifier si le niveau de « jargon » est partagé. Le premier tour de table est important pour cela.
Etre en attention par rapport aux feedbacks styles :
  • Est-ce qu’ils notent des choses
  • Solliciter des retours, est-ce clair, avez-vous compris…
Valider les remarques des stagiaires en les resituant dans la perspective de la formation
Garant du timing.
Attention à l'éloignement de la discussion par rapport à la problématique du moment de formation, nous sommes tous des passionnés et l’on peut facilement digresser, c'est de notre responsabilité de formateur de recentre sur ce qui nous rassemble.
On pourra prévoir une boîte aux questions sous forme de paper board à laquelle on pourra renvoyer des questions que l’on règlera plus tard lors de séquences « complément de formations individualisées » prévues à cet effet.
Liste du matériel nécessaire lors d’une formation
Scotch
Ciseaux
Paper-board avec des recharges
Tableau blanc avec feutres et chiffons appropriés
Punaises
Marqueurs indélébile
Pâte à coller
Feuilles blanches
Quelques crayons
Rétropojecteur avec ampoule de rechange
Transparents et feutres appropriés
Projecteur diapositives avec rails appropriés et ampoule de rechange
Ecran
Télévision et magnétoscope
Rallonge
Multiprise
Une montre
Une cafetière et du café,
Une bouilloire
Un thermos
Des gobelets
Du sucre
Des bouteilles d’eau
Des gâteaux
Des cuillères
Prévoir une documentation appropriée :
Comptes rendus
Documentation sur les moyens techniques
Documents naturalistes concernent l’environnement local
Communication / Organisation formation courte

Quoi faire et à quel moment pour organiser une formation "Outils-réseaux" ?

Stages courts

J - 4-5 mois

Programmation (détails des cours, recherche des salles, caler les dates...)
-> préparation de la communication (rédaction des textes plaquette et mailing...)

J -1-2 mois

Début du semestre
Diffusion communication :
  • Articles Web (cf  les récapitulatifs communication)
  • Diffusion de la plaquette
  • Mailing présentant le programme général
  • Articles et liens sur le site Outils-réseaux (avec formulaire pré-inscription)

J - 3 semaines (mini)

  • Relance mailing (en fonction des  inscriptions : liste à jour des inscriptions sur le wikini formateurs, ne pas oublier aussi d'inscrire les nouveaux contacts dans phpliste)

J - 1 semaine

Envoi mail de confirmation :

Sujet : Stage "titre", date
A : tous les stagiares
Copie à : organisme lieu de formation
Bonjour à tous,
Vous vous êtes inscrits à une formation intitulée "titre" qui se déroulera le ..., de 9h30 à 17h30, à lieu.
Merci de nous informer si certains d'entre vous ne peuvent venir.
Pour accéder à lieu (voir le plan ci-joint) :
- En transport en commun :
- En voiture :
Nous pourrons prendre le repas sur place (7,50€).
Nous vous demanderons une participation de ...€ pour la journée de formation.
Nous vous fournirons des attestations de formation, vous devrez nous préciser si vous souhaitez des factures en indiquant les coordonnées précises de facturation.
Vous pouvez retrouver ces infos pratiques sur cette page :
http://outils-reseaux.org/stagescourts/wakka.php?wiki=QuestionsPratiques
Contactez-nous si vous avez d'autres questions,
Bien cordialement,
--
Contact
http://www.outils-reseaux.org
Contacts tel (dont portable du formateur)

J

Apporter : tableau d'émargement, de facturation, attestation vierges, fiches stagiaires, plaquettes